La Loi Censi Bouvard

Tous les conseils pour investir en Loi Censi-Bouvard 2019

En savoir plus sur la Loi Censi-Bouvard

Immobilier neuf : Les ventes continuent de progresser

Les ventes de logements neufs continuent de progresser malgré une hausse des prix de plus 5 % par an. Depuis le début de l’année, 35 059 nouveaux logements ont été réservés, une hausse de 13.8 % par rapport aux trois premiers trimestres de 2016.

Selon l’observatoire de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), sur ce total, 28 493 logements ont été vendus aux particuliers (accédants, investisseurs).

Immobilier neuf : Comment expliquer la progression des ventes ?


A la fin du premier trimestre 2017, le prix moyen du mètre carré neuf hors parking sur toute la France s’établit à 4 177 €. Cette augmentation ne freine pas les ventes au contraire.

La progression des ventes est due à plusieurs facteurs :

  • ► PTZ +, taux d'intérêts bas et dispositif Pinel : La progression des ventes de logements neufs est sous l'influence de facteurs conjoncturels favorables. Les taux d’intérêts restent très bas. Le PTZ offre des belles opportunités d’investissements aux primo-accédants.
  • ► Des offres régulières : Au premier trimestre 2017, 28 541 maisons et appartements ont été mis sur le marché  (soit une hausse limitée de +6,4% par rapport au premier trimestre 2016). Face à une demande soutenue de logements, les prometteurs s’efforcent de mettre en ligne de nombreux programmes immobiliers et cela le plus rapidement possible.
  •  Une offre en légère baisse : Les ventes progressent plus rapidement que les lancements commerciaux. La FPI relève qu'à la fin mars 2017, 90 935 logements étaient disponibles, soit une baisse de ‐1,3% en douze mois. Le délai d’écoulement de stock théorique lui est réduit à 9 mois voire 7 mois dans certaines métropoles comme La Rochelle, Bordeaux et Saint‐Malo.

Immobilier neuf : La progression des ventes jusqu’où ?



Il est légitime de se demander si le marché de l’immobilier ne va pas se diriger vers un choc d’offres. Les prometteurs restent vigilants et savent que tout dérapage briserait la dynamique actuelle. Le maintien du pouvoir d’achat immobilier sera la conséquence du choc d’offres prôné par Emmanuel Macron.

Les promoteurs mettent en place certains outils pour  pour permettre au marché immobilier neuf d'être un véritable levier de croissance : simplification des normes pour produire moins cher, mise en place d’une fiscalité incitative pour faciliter la mise de terrains sur le marché...

De son côté le gouvernement soutient l’investissement locatif avec des dispositifs tels quel la Loi Pinel ou le Censi-Bouvard.

La loi Censi-Bouvard par exemple permet aux contribuables français qui réalisent un investissement immobilier dans le neuf en résidence de services meublée, de réduire directement leur impôt d'un pourcentage du prix de revient de l'appartement et de récupérer la TVA sur le montant de l'investissement.

Pour en savoir plus, contactez un conseiller, expert de l’immobilier locatif neuf.