La Loi Censi Bouvard

Tous les conseils pour investir en Loi Censi-Bouvard 2020

En savoir plus sur la Loi Censi-Bouvard

Le marché immobilier se porte bien selon Emmanuelle Wargon


Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement était l’invité du Parisien aujourd’hui. Elle a fait un point sur les marchés de la transaction et de la location en France en cette période de COVID-19.

Selon la ministre il n’y a pas d’énorme chute des transactions, les son chiffres sont similaires à ceux d’il y a deux ans. La dématérialisation chez les notaires facilite les transactions entre les vendeurs et les acheteurs. La stagnation des prix n’est pas une mauvaise nouvelle selon Emmanuelle Wargon, car elle permet de ralentir l’envolée des prix de certains centres de grandes villes.

Le marché immobilier se porte bien selon Emmanuelle Wargon : les locations 


On peut noter une augmentation nette du nombre de bailleurs privés depuis le 1er confinement (6,4 millions avant le 1er confinement contre 7 millions aujourd’hui) ce qui est une bonne nouvelle selon la ministre.  

Au sujet des permis de construire la ministre chargée du Logement reconnait qu’il y a eu un « trou d’air » sur les derniers mois. Ce « trou d’air » est en partie lié aux élections qui se sont étalées sur plusieurs mois à cause du confinement. Selon le monde de la promotion immobilière de l’attentisme existe encore mais cela n’a rien à voir avec la couleur politique. « Là, il y a urgence à ce que ça reprenne. On a toujours besoin de logements, notamment dans les grandes villes et en périphérie, donc il faut des permis de construire pour que les Français qui cherchent puissent se loger », selon la ministre. 

En partie due à la crise, Emmanuelle Wargon annonce qu’une réflexion sera faite sur la qualité des logements neufs et à rénover de manière à faciliter le travail à domicile.