La Loi Censi Bouvard

Tous les conseils pour investir en Loi Censi-Bouvard 2019

En savoir plus sur la Loi Censi-Bouvard

Pourquoi investir en EHPAD avec la loi Censi-Bouvard ?

Selon les dernières projections de l’INSEE, en 2050, un habitant de France métropolitaine sur trois sera âgé de 60 ans ou plus, contre un sur cinq en 2005. 

Cette tendance ouvre donc un marché colossal aux acteurs des différentes industries concernées et notamment celui des résidences médicalisées, les EHPAD. 

Ces dernières font actuellement l’objet d’une offre inférieure à la demande, tant et si bien que les listes d’attente s’allongent (jusqu’à 18 mois d’attente pour y obtenir une chambre). 

Grâce au dispositif fiscal Censi-Bouvard, les investisseurs peuvent donc miser sur un placement prometteur pour générer des revenus complémentaires et défiscaliser sur la durée.

 

Investir dans un EHPAD avec la loi Censi-Bouvard : quels avantages ?

Née d'un amendement à la loi Scellier proposé par les députés Michel Bouvard et Yves Censi, la loi Censi-Bouvard permet depuis sa promulgation en mars 2009, d’investir dans des résidences de services (résidences étudiantes, résidences de tourisme, résidences d’affaires, résidences pour personnes âgées) à des fins locatives. 

La loi Censi-Bouvard permet aux contribuables français de réduire leurs impôts tout en profitant de revenus locatifs sans les soucis de gestion. 

Investir dans un EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) en loi Censi-Bouvard est donc un bon moyen de profiter d’un contexte de vieillissement démographique inéluctable. 

D’ailleurs, les opportunités découlant du vieillissement inéluctable de la population française permettent aux marchés de la « Silver économie » de se développer de manière florissante. 

Vous souhaitez connaître les opportunités d’investissement en Censi-Bouvard ? Contactez conseiller patrimonial spécialiste des résidences de services et de la défiscalisation immobilière. Il vous en dira plus sur les conditions et avantages offerts par ce dispositif fiscal.